L’arnaqueur de Tinder donne sa première interview : “C’Ă©tait juste un cĂ©libataire qui voulait rencontrer des filles”.

Depuis sa première, le documentaire Netflix “L’arnaqueur de Tinder” a fait sensation dans le monde entier, en montrant l’histoire de Simon Leviev, de son vrai nom Shimon Hayut, un homme dĂ©diĂ© Ă  tromper et Ă  escroquer des millionnaires aux femmes qu’il connaissait. l’application de rencontre.

Les 21 et 22 fĂ©vrier, l’Ă©mission amĂ©ricaine “Inside Edition” diffusera la première interview mondiale de Hayut. L’homme de 31 ans s’y dĂ©fend contre les accusations, affirmant qu’il n’est pas un tricheur et soulignant qu’il est “le plus grand gentleman du monde”.


Peter, le garde du corps du soi-disant "arnaqueur de Tinder", poursuit Netflix pour avoir violé ses droits de l'homme

Je ne suis pas un imposteur

Dans l’aperçu de l’interview, Hayut est vu accompagnĂ© de sa petite amie, le mannequin Kat Kolin, soulignant que “je ne suis pas un imposteur, je ne suis pas un faux. Les gens ne me connaissent pas, donc ils ne peuvent pas me juger.”

L’IsraĂ©lien souligne Ă©galement que la production de la plateforme de streaming se prĂ©sente comme un documentaire, “mais en rĂ©alitĂ©, c’est comme un film complètement inventĂ©.”

“J’Ă©tais juste un cĂ©libataire qui voulait rencontrer des filles sur Tinder”, raconte Hayut avant d’assurer qu’il Ă©tait “le plus grand gentleman du monde”.


“L’arnaqueur de Tinder”

Selon le journal norvĂ©gien “VG”, qui a produit en 2019 le rapport sur lequel s’est basĂ© le documentaire Netflix, Simon Hayut s’est fait passer pour le fils d’un homme d’affaires millionnaire pour tromper ses rendez-vous.

Il a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ© Ă  Athènes par la police grecque et extradĂ© en IsraĂ«l, oĂą il a Ă©tĂ© condamnĂ© en dĂ©cembre 2019 Ă  15 mois de prison pour vol et fraude dans des affaires liĂ©es Ă  celles du documentaire. Après cinq mois, il a Ă©tĂ© libĂ©rĂ© pour bonne conduite et vit aujourd’hui Ă  Tel Aviv.


Regardez un aperçu de l’interview :